skip to Main Content

martin2

“Quand je dis que notre fils Martin est pour un an dans un collège anglais, la plupart du temps, les gens me demandent si c’est un choix de sa part.

Et bien non, en fait. Je ne sais pas si un adolescent de 13/14 ans est tout à fait capable de formuler un choix si spécifique.

Tout a commencé grâce à des amis qui ont inscrit leur fils durant un trismestre dans un Collège de Bristol typiquement « Harry Potter ». Nous avons trouvé l’expérience intéressante, nous sommes rendus aux portes ouvertes du Collège et avons réservé une place pour le premier trimestre de l’année scolaire suivante. Pour diverses raisons cela ne s’est finalement pas fait. Mais du coup, vers la fin du mois d’avril de cette même année j’ai tout-à-coup eu l’intuition « maternelle » qu’il était nécessaire que Martin vive une nouvelle expérience. Non qu’il n’était pas heureux dans son collège et dans notre famille bien au contraire. Mais il avait besoin de « se mettre en danger ».  Danger très très relatif, certes.

Avoir l’idée c’est bien mais la concrétiser c’est beaucoup plus difficile. Sutout lorsqu’on s’y prend au dernier moment. Et que ce n’est pas dans votre langue maternelle.

C’est donc sans hésiter que nous avons fait appel à The Way to the UK qui fait tout le travail, intéressant mais chronophage :

  • Recherche des places disponibles dans de nombreux collèges,
  • Aide à la constitution des dossiers, par exemple : Que faut-il mettre dans la lettre de motivation afin de coller aux standards anglais ?
  • Accompagnement et inscription pour le passage des tests.

Le travail et l’efficacité de Charlotte nous ont bluffés.

Martin a échoué aux premiers  tests passés pour un bon collège. Charlotte ne s’est pas démontée,  a remotivé toute la famille, trouvé d’autres collèges ayant des places disponibles.

Martin a donc été au British Collège de Paris passer, via un organisme spécialisé, les tests pour trois autres institutions en Angleterres. Réussis cette fois.

Notre choix ensuite a été très simple. Nous ne connaissons pas la réputation des collèges. Nous avons donc regardé lequel était le  plus facile d’accès depuis la maison.

martin4Et voilà Martin est cette année pensionnaire à Brentwood Collège situé dans la ville du même nom à 40 km à l’est de Londres.

Il est enchanté à tous points de vue. Est conscient de la chance qu’il a de vivre une expérience anglaise et internationale à la fois car il est avec des « boarders »  chinois, australiens, russes…

Il s’est mis au rugby avec enthousiasme, ne comprends pas pourquoi la nourriture anglaise a mauvaise réputation et profite d’un enseignement de qualité.

Motivé par la bienveillance de ses professeurs, son anglais progresse très rapidement. (C’était le but !). Et le « petit frenchie » m’a confié que le retour en France ne serait pas facile.”

Astrid, La Maman de Martin

Back To Top